Mental

La Méditation et ses Avantages pour la Gestion du Stress

La méditation est devenue l’un des moyens les plus populaires pour soulager le stress des personnes de tous horizons. Cette pratique séculaire, qui peut prendre de nombreuses formes et peut ou non être combinée avec de nombreuses pratiques spirituelles, peut être utilisée de plusieurs manières importantes.

  • Il peut être un analgésique rapide pour vous aider à inverser la réponse au stress de votre corps et à vous détendre physiquement.
  • Cela peut faire partie de votre routine quotidienne et vous aider à développer votre résilience au stress.
  • Cela peut être une technique que vous utilisez pour vous centrer lorsque vous êtes découragé par le stress émotionnel.

Une forme de méditation peut même être utilisée pour perdre du poids et manger plus sainement.

En apprenant à calmer votre corps et votre esprit, votre stress physique et émotionnel peut fondre. Cela vous permet de vous sentir mieux, rafraîchi et prêt à relever les défis de votre journée avec une attitude saine. Avec une pratique régulière sur des semaines ou des mois, vous pouvez bénéficier d’avantages encore plus importants.

Qu’implique la méditation?

La méditation consiste à s’asseoir dans une position détendue et à vider votre esprit, ou à concentrer votre esprit sur une pensée et à la vider de toutes les autres. Vous pouvez vous concentrer sur un son, comme « ooommm », ou sur votre propre respiration, compter, un mantra, ou rien du tout. Un fil conducteur parmi les nombreuses techniques de méditation est que l’esprit cesse de suivre chaque nouvelle pensée qui fait surface.

Il est généralement nécessaire d’avoir au moins cinq à 20 minutes sans distraction à passer, bien que les séances de méditation puissent vraiment être de n’importe quelle durée. Les séances de méditation plus longues ont tendance à apporter de plus grands avantages, mais il est généralement préférable de commencer lentement afin de pouvoir maintenir la pratique à long terme. Beaucoup de gens trouvent que s’ils essaient de méditer trop longtemps à chaque session ou créent une pratique « parfaite », cela peut devenir intimidant ou intimidant, et ils trouvent plus difficile de garder une habitude quotidienne. Il est préférable de créer l’habitude et de l’intégrer dans une version plus approfondie de cette habitude.

Il est utile d’avoir le silence et l’intimité, mais les méditants plus expérimentés peuvent pratiquer la méditation n’importe où. De nombreux pratiquants de méditation y attachent une composante spirituelle, mais cela peut aussi être un exercice profane. Vraiment, il n’y a pas de mauvaise façon de méditer.

Que peut faire la méditation pour gérer le stress?

Tout au long de la journée, lorsque nous subissons du stress, notre corps réagit automatiquement de manière à nous préparer à combattre ou à courir . Il s’agit de la réponse au stress de votre corps , également connue sous le nom de réponse de combat ou de fuite. Dans certains cas de danger extrême, cette réponse physique est utile. Cependant, un état prolongé d’une telle agitation peut causer des dommages physiques à toutes les parties du corps.

La méditation affecte le corps exactement de la même manière que le stress – en déclenchant la réponse de relaxation du corps. Il restaure le corps à un état calme, aidant le corps à se réparer et empêchant de nouveaux dommages causés par les effets physiques du stress. Il peut calmer votre esprit et votre corps en calmant les pensées induites par le stress qui déclenchent la réponse au stress de votre corps. Il y a aussi un élément de relaxation physique plus directe impliqué dans la méditation, donc cette double dose de relaxation peut vraiment être utile pour éliminer le stress.

Un plus grand gain que la méditation peut apporter est la résilience à long terme qui peut venir avec une pratique régulière.

La recherche a montré que ceux qui pratiquent régulièrement la méditation commencent à ressentir des changements dans leur réponse au stress qui leur permettent de se remettre plus facilement des situations stressantes et de ressentir moins de stress des défis auxquels ils sont confrontés dans leur vie quotidienne.

On pense que cela est dû en partie à l’augmentation de l’humeur positive qui peut résulter de la méditation; la recherche montre que ceux qui éprouvent le plus souvent des humeurs positives sont plus résistants au stress. D’autres recherches ont trouvé des changements dans le cerveau des pratiquants de méditation réguliers qui sont liés à une diminution de la réactivité au stress.

La pratique d’apprendre à recentrer vos pensées peut également vous aider à vous rediriger lorsque vous tombez dans des schémas de pensée négatifs, ce qui en soi peut aider à soulager le stress. La méditation propose plusieurs solutions en une seule activité.

Plus d’avantages de la méditation

Les avantages de la méditation sont importants car, entre autres, elle peut inverser votre réponse au stress, vous protégeant ainsi des effets du stress chronique.

Lors de la pratique de la méditation:

  • Votre rythme cardiaque et votre respiration ralentissent.
  • Votre tension artérielle se normalise.
  • Vous utilisez l’oxygène plus efficacement.
  • Votre fonction immunitaire s’améliore.
  • Vous transpirez moins.
  • Vos glandes surrénales produisent moins de cortisol .
  • Votre esprit vieillit à un rythme plus lent.
  • Votre esprit s’éclaircit et votre créativité augmente.

Les personnes qui méditent régulièrement trouvent plus facile d’abandonner des habitudes mortelles comme le tabagisme, la boisson et les drogues. Ils trouvent également plus facile d’empêcher la rumination de gâcher leur journée. Il aide de nombreuses personnes à se connecter à un lieu de force intérieure. De nombreuses études ont montré que, dans diverses populations, la méditation peut minimiser le stress et renforcer la résilience. La recherche sur la méditation est encore relativement nouvelle, mais prometteuse.

Consulter également: Comment Commencer le Yoga Lorsque Vous êtes Plus Gros(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Comment la méditation se compare-t-elle aux autres méthodes de réduction du stress?

  • Contrairement à certains médicaments et thérapies à base de plantes, la méditation a peu d’effets secondaires potentiels.
  • Les personnes ayant des limitations physiques peuvent trouver plus facile à pratiquer qu’un exercice physique intense pour soulager le stress . De plus, aucun équipement spécial n’est requis.
  • Contrairement à l’aide d’un professionnel, la méditation est gratuite.
  • Il faut de la discipline et de l’engagement pour faire de la méditation une habitude régulière. Certaines personnes trouvent qu’il est plus difficile de maintenir une habitude que les méthodes qui demandent l’aide de quelqu’un ou de quelque chose en dehors d’eux pour une motivation supplémentaire. (Si vous êtes une de ces personnes, trouver un groupe de méditation peut être la solution parfaite.)
  • Certaines personnes peuvent trouver plus difficile de libérer leur esprit des pensées du jour. Cela peut rendre plus difficile que les méthodes qui impliquent de se concentrer sur ces événements, comme la journalisation , ou les méthodes qui distraient, comme l’exercice physique ou l’utilisation de l’humour.

Les avantages et les inconvénients de la méditation

La méditation est merveilleuse en ce qu’elle est gratuite, toujours disponible et incroyablement efficace pour réduire le stress à court terme et la santé à long terme. Les avantages peuvent être ressentis en une seule séance.

Un enseignant expérimenté peut être utile mais n’est pas absolument nécessaire. Vous pouvez apprendre de nombreuses techniques de méditation efficaces à partir d’un livre ou des ressources de méditation ici sur Verywell. En fin de compte, si vous pouvez vous concentrer sur votre respiration, sur le moment présent ou sur quelque chose pendant un certain temps, vous pouvez maintenant méditer.

Cependant, cela prend souvent un peu de pratique, et certaines personnes ont du mal à « l’obtenir » au début. La méditation nécessite également un peu de patience et peut être difficile pour les personnes ayant peu de temps libre (comme certaines mères au foyer qui obtiennent très peu d’intimité de la part de jeunes enfants). Cependant, le temps et les efforts nécessaires pour apprendre et pratiquer en valent la peine en termes d’avantages.

4 choses à garder à l’esprit à propos de la méditation

  • Une pratique cohérente compte plus qu’une longue pratique. Cela signifie qu’il vaut mieux méditer pendant cinq minutes, six fois par semaine que pendant 30 minutes une fois par semaine. Le premier peut calmer la réponse au stress de votre corps plusieurs fois par semaine, tandis que le second peut calmer votre corps dans un état de relaxation plus profond, mais il n’inversera votre réponse au stress qu’une seule fois. En outre, vous êtes plus susceptible de vous en tenir à une pratique de méditation régulière si vous pouvez commencer par de courtes sessions quotidiennes que si vous sentez que vous avez besoin de trouver du temps pour des sessions plus longues afin de pratiquer. Il est plus probable que cette pression auto-imposée vous amènera à ne pas trouver de temps pour cela, puis à perdre la motivation pour essayer.
  • La pratique régulière importe plus que la pratique « parfaite ». Cela signifie que, plutôt que de vous préoccuper trop de la position dans laquelle vous vous asseyez, de la technique à essayer lorsque vous êtes assis, de la durée de la séance ou de l’heure de la journée, vous devez simplement vous asseoir et méditer. Le reste se mettra en place si vous venez de commencer, mais si vous ressentez le besoin de travailler sur ces détails avant de commencer, vous trouverez peut-être plus difficile de commencer. Il n’y a vraiment pas de « mauvaise » façon de méditer de toute façon; toute méditation vaut mieux que rien.
  • Si vous remarquez que votre esprit vagabonde, c’est bien. La méditation peut être difficile pour certaines personnes, en particulier les perfectionnistes. Nous tombons parfois dans le piège de vouloir le faire « bien » et de devenir frustrés par nous-mêmes lorsque notre esprit s’éloigne. La chose à retenir est que si vous remarquez cela, c’est une bonne chose – vous l’avez remarqué. Remarquer et réorienter vos pensées vers le centre de votre méditation (votre souffle, le moment présent ou tout ce que vous choisissez comme centre d’intérêt) est le véritable point de méditation. Il est pratiquement impossible d’empêcher votre esprit d’errer de toute façon.
  • Même les pratiquants de méditation de longue date trouvent cela difficile. Cela peut surprendre, mais même ceux qui méditent depuis des années peuvent avoir du mal à rester présents. C’est parfaitement normal pour n’importe qui. Tout cela fait partie de la méditation, alors ne vous découragez pas.

Commencez avec la méditation

Il existe de nombreuses formes de méditation qui apportent ces avantages fantastiques. Certains peuvent se sentir plus à l’aise pour vous entraîner que d’autres, c’est donc une excellente idée d’essayer un échantillon d’entre eux et de répéter les techniques qui vous conviennent le mieux.

Si vous pratiquez la méditation alors que vous n’êtes pas au milieu d’une situation stressante, il vous sera plus facile de l’utiliser comme technique apaisante lorsque vous en aurez besoin. Même si vous prévoyez de ne l’utiliser que si nécessaire et non comme un exercice quotidien, c’est une bonne idée de pratiquer la méditation lorsque vous ne vous sentez pas particulièrement stressé en premier, plutôt que de l’essayer pour la première fois lorsque vous vous sentez dépassé … à moins, bien sûr, que vous ne puissiez pas trouver un moment où vous ne ressentez pas cela.

La chose la plus importante à retenir est de pratiquer la méditation quelques minutes par jour et d’essayer de s’asseoir pendant au moins cinq minutes à chaque session.

Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez simplement vous concentrer sur l’écoute de votre respiration pendant cinq minutes. Pour ce faire, détendez votre corps, asseyez-vous confortablement et remarquez votre respiration. Si vous pensez à autre chose, redirigez simplement votre attention vers votre respiration.

Une autre stratégie simple consiste à compter vos respirations. Lorsque vous inspirez, comptez «un» dans votre tête, puis comptez «deux» lorsque vous expirez. Continuez à respirer et recommencez à «un» si vous remarquez que vous êtes distrait par d’autres pensées. Certaines personnes trouveront cela plus facile à pratiquer que la simple méditation respiratoire, et d’autres trouveront cela plus difficile. N’oubliez pas, vos meilleures techniques de méditation sont celles qui résonnent avec vous. Puissiez-vous trouver le soulagement que vous recherchez.

Source
Chan, Cecilia, et al. The effect of a one-hour Eastern stress management session on salivary cortisol 403. Stress and Health. February 20, 2006.Astin JA, Shapiro SL, Eisenberg DM, Forys KL. Mind-Body Medicine: State of the Science, Implications for Practice. The Journal of the American Board of Family Practice March / April 2003.Bonadonna, Ramita PhD. Meditation's Impact on Chronic Illness. Holistic Nursing Practice. November/December 2003.Bowen S, Witkiewitz K, Dillworth TM, Chawla N, Simpson TL, Ostafin BD, Larimer ME, Blume AW, Parks GA, Marlatt GA. Mindfulness meditation and substance use in an incarcerated population. Psychology of Addictive Behaviors. September 20, 2006.Davidson, Richard, et. al. Alterations in Brain and Immune Function Produced by Mindfulness Meditation. Psychosomatic Medicine, 2003.Pagnoni G, Cekic M. Age Effects on Gray Matter Volume and Attentional Performance in Zen meditation.. Neurobiology of Aging. July 25, 2007.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer